Canadian Positive People Network (CPPN)

Réseau canadien des personnes séropositives (RCPS)

The CPPN acknowledges that its corporate office in Peterborough (ON) sits on the traditional territory of the Anishinaabe Missis​sauga adjacent to Haudenosaunee Territory and in the Territory covered by the Williams Treaty, and that its operations and management office sits on the traditional unceded territory of the Algonquin Anishnaabeg people.  We recognize and deeply appreciate the contributions that Métis, Inuit, and other Indigenous Peoples have made to shape and strengthen our local communities, our provinces and territories, and our country as a whole.

Le RCPS reconnaît que son bureau principal à Peterborough (ON) est situé sur le territoire traditionnel de la Anishinaabe Mississauga adjacent au territoire de Haudenosaunee et sur le territoire couvert par le traité Williams, et que son bureau des opérations et de gestion se trouve sur le territoire traditionnel non cédé du Peuple Algonquin Anishnaabeg. Nous reconnaissons et apprécions profondément les contributions des Métis, des Inuits et des autres peuples autochtones à la formation et au renforcement de nos communautés locales, de nos provinces et territoires et de notre pays dans son ensemble.

Comment, exactement, le harcèlement et

la marginalisation aident-ils ?

En quoi cela aide-t-il ? Ce n’est pas le cas !

Il est venu à l’attention du Conseil d’administration du RCPS que beaucoup de haine et d’insinuations laids circule sur les médias sociaux ces jours-ci. Ce qui est plus inquiétant c’est que les gens qui cherchent si ouvertement à nuire au RCPS et à son équipe de direction actuelle le font sans bénéficier d’informations exactes ou de faits qui se rapprochent de la vérité. Et le plus inquiétant encore, un poste comprenait des adresses personnelles à domicile sans aucun souci pour les individus ou de leurs familles. C’est répréhensible !


Ces propagandistes ont complètement ignoré le fait que leur haine et leurs tromperies nuisent à l’ensemble des membres du RCPS - ils blessent leurs pairs en faisant circuler volontairement des conjectures, des informations trompeuses et fausses et des déclarations haineux qui n’ont aucun fondement à la vérité. Le RCPS est un organisme de santé ; sa fonction est d’apporter un soutien aux personnes séropositives et avec des coinfections du VIH. Il arrive parfois que certains de nos collègues se trompent pour les politiciens et oublient cela.


Alors, comment tout cela aide exactement et quand cela se termine-t-il ?


Nous sommes intrigués par le fait que les auteurs de cette calomnie, de cette diffamation, de cette doxing et de cette critique sévère (mais mal informée) le fassent dans l’obscurité. Ils ont des opinions très tranchées et ils prélèvent des accusations très graves, mais ils le font sous couverture sans le courage de signer leurs vrais noms à leurs griefs, et aucun n’a demandé à aucun membre de l’équipe de direction actuelle pour une occasion de discuter de leurs préoccupations. Pourquoi ? Se pourrait-il qu’ils ne puissent tout simplement pas se tenir derrière ou se lever pour leur propre commentaire ? Honteux !

Nous croyons que des critiques constructives sont essentielles à la croissance, à l’intégrité et à la crédibilité du RCPS. Nous nous félicitons de la critique constructive lorsqu’elle est significative et offerts par des personnes qui veulent faire partie des solutions que nous recherchons. Nous n’avons aucun intérêt en la perspective critique de toute personne pour qui le but est d’apporter du tort au RCPS - surtout lorsque cette intention est si flagrante et diffamatoire.


Le temps est venu pour nous de l’appeler comme nous le voyons. Certaines personnes, dont certaines sont actuellement membres du RCPS, sont extrêmement agressives dans leurs tentatives de discréditer le RCPS et de diffamer et de calomnier les membres de l’équipe de direction actuelle... nous sommes des personnes séropositives qui sont respectées et qui ont travaillé très fort pour sortir le RCPS d’une crise organisationnelle que cette équipe n’a pas créée.


Vraiment, assez, c’est assez ! Nous accueillerons et encouragerons la discussion avec toute personne qui est prête à partager des préoccupations honnêtes et qui sont prêtes à signer et à soutenir leurs critiques, mais nous ne pouvons pas et n’accepterons pas les insultes et les tentatives intentionnelles de créer des divisions dans nos communautés de pairs.


Nous sommes déjà assez marginalisés.

Arrêtons de marginaliser de l’intérieur, d’accord ?